ATELIER DE FORMATION DES JEUNES EN PLAIDOYER A TRAVERS L’APPROCHE AFP SMART POUR UNE MEILLEURE PRISE EN COMPTE DE LEURS BESOINS DANS LE FUTUR PANB 2021-2025

Pour renforcer  la prise en compte de la problématique des adolescents et jeunes dans le nouveau PANB ,SOS Jeunesse et Défis a organisé  en collaboration avec HP+ et Pathfinder International un atelier de formation des jeunes en plaidoyer à travers l’approche  AFP SMART pour élaborer avec les jeunes un plan de plaidoyer qui leur permettra d’obtenir une prise en compte de leurs besoins l’élaboration du nouveau PANB.

L’atelier avait pour but de renforcer les compétences des jeunes en plaidoyer AFPSMART pour leur permettre de mener des actions auprès du Ministère de la santé en vue d’obtenir l’inclusion de la problématique des adolescents et jeunes dans le nouveau PANB.

Photo de Famille des participants à l'atelier de formation des jeunes en plaidoyer  à travers  l'approche AFP SMART.

Photo de Famille des participants à l’atelier de formation des jeunes en plaidoyer à travers l’approche AFP SMART.

L’atelier s’est tenu du 23 au 25 novembre 2020 dans la salle de conférence du conseil régional du Centre (Ouagadougou).

Débutée aux environs de 9h30mn la cérémonie d’ouverture a été ponctuée par quatre (04) allocutions. Tout d’abord il y a eu le discours de Monsieur Harouna OUEDRAOGO, Directeur Exécutif de SOS JD qui a souhaité la bienvenue à tous les participants. Aussi il a remercié les partenaires pour leur accompagnement.

Les partenaires tel que Pathfinder International ,HP+ ont pris la parole à tour de rôle  pour souhaiter la bienvenue aux participants  et féliciter SOS Jeunesse pour la tenue de cette activité. Pour ces partenaires, la vision est de permettre l’accès des adolescents et les jeunes aux services de la santé de la reproduction. Il serait donc inconcevable d’élaborer un plan pour les jeunes sans les jeunes.

A la fin des deux allocutions prononcées par les partenaires HP+ et Pathfinder, le  Représentant du ST/ATD a souhaité aussi à son tour la bienvenue aux participants. Il a remercié les différents partenaires pour leur implication dans le processus. Il dit être convaincu qu’à l’issu de cette formation les jeunes seront à mesure d’élaborer un plan de plaidoyer convaincant. Et c’est sur ces mots qu’il a déclaré ouverte la session de formation en plaidoyer par l’approche AFP SMART.

Présidium de l'atelier composé de Harouna Ouédraogo Directeur Exécutif de SOS JD, de Dr Ginette Directrice Pays Adjointe de Pathfinder,de Dr Ida SALOU/KAGONE Directrice pays de HP+  et de Monsieur Charles ZOUBIRE, Représentant du ST ATD.

Présidium de l’atelier composé de Harouna Ouédraogo Directeur Exécutif de SOS JD, de Dr Ginette Directrice Pays Adjointe de Pathfinder International,  de Monsieur Charles ZOUBIRE, Représentant du ST ATD et de Dr Ida SALOU/KAGONE Directrice pays de HP+.

La présentation de Monsieur Charles ZOUBIRE sur ” l’état de mise en œuvre du PNAPF sous l’angle jeune” a marquée le début de l’atelierCe fut l’occasion pour celui-ci de faire l’état des lieux de l’accès des jeunes aux services de Santé de la Reproduction au Burkina Faso. Les actions prioritaires en matière de création de la demande ont été présentées. Il est ressorti que les jeunes ont mené et mènent un travail remarquable sur le terrain mais le véritable problème est qu’il y a un souci de capitalisation des résultats obtenus.

A la suite de la présentation de M. Charles ZOUBIRE, place à la formation sur l’approche  AFP SMART.  Le module sur les techniques de plaidoyer par l’approche AFP/SMART  a été coanimé par Messieurs Habeeb SALAMI de Pathfinder/Nigéria et Célestin COMPAORE de Pathfinder/Burkina.

Présentation sur l'approche AFP SMART

Présentation sur l’approche AFP SMART

Durant ces trois jours, les deux facilitateurs ont développé de manière détaillé  les phases de l’approche AFP SMART. Et pour renforcer la compréhension du module ,ils  ont réuni les participants en travaux de groupe. Les jeunes à travers ces travaux de groupe ont  fait ressortir un plan de plaid0yer opérationnel.

Cet atelier de formation a été d’une importance capitale  et a  permis d’obtenir des recommandations claires pour renforcer  la prise en  compte des besoins spécifiques des adolescents et jeunes en matière de Santé Sexuelle et Reproductive dans le nouveau plan 2021 -2025 d’ici à fin mars 2021.

Le discours de clôture a été prononcé par le représentant de la Direction de la Santé de la Famille qui a félicité l’ensemble des participants et exprimé sa satisfaction pour les résultats des travaux. Il a invité les jeunes à exprimer leurs besoins réels et de travailler à les budgétiser. Il a également invité les jeunes à capitaliser leurs actions. C’est sur ces mots qu’il a déclaré clos l’atelier de lancement et de facilitation sur le plaidoyer par l’approche AFP/SMART.

En rappel ,au total 30 participant (e) s ont pris part à cet atelier. Ces participant (e) s sont issus des organisations de jeunesse et ont été identifiées du fait de leurs compétences, expériences et surtout leur engagement à la promotion de la planification familiale. Ils sont venus de plusieurs régions du Burkina Faso.

 

 

KANSONO Bénédicte

Chargée de Communication SOS Jeunesse et Défis

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *