SEN DA YA FO : Projet de dénonciation des cas de violation de l’accès des jeunes et adolescents aux services de SR/PF et à l’information.

Les répondants, acteurs incontournables dans la mise en œuvre du projet SEN DA YA FO ont bénéficié de leur première formation sur l’utilisation de leurs outils de travail, le dispositif WhatsApp et les outils de collecte, préalables pour la collecte des informations. La formation s’est déroulée dans la salle de réunion de l’ONG Equilibre et population du 16 au 17 juillet 2020. Cette formation, symbolise une nouvelle étape dans la mise en œuvre du projet.

Les acteurs du consortium Alliance Droits et santé du Burkina Faso à savoir l’association SOS Jeunesse et Défis, l’ONG ASMADE et la Marche Mondiale des Femmes (MMF) a tenu la session de formation des répondants entrant dans le cadre du projet SEN DA YA FO (Et si c’était toi ?)

Participants à la formation: les membres du consortium et les répondants

 Les Participants à la formation: les membres du consortium et les répondants

Les répondants au nombre de quatre (4) ont pendant deux jours été formés pour mener à bien leur mission dans le cadre de la mise en œuvre du projet. En rappel, le projet SEN DA YA FO permettra de mettre en lumière les cas de violation de l’accès des jeunes et ados aux services et à l’information et de mettre les autorités face à leurs engagements afin d’assurer le bien-être de la population. Les cas de violations seront collectés à travers un dispositif WhatsApp.

La formation a permis aux répondants d’avoir des informations sur le projet et leur rôle à jouer ; d’être outillés sur la thématique des droits en santé sexuel et reproductifs (DSSR) avec une présentation des droits en matière de santé de la reproduction avec un focus sur les droits ciblés dans le cadre du projet à savoir le droit à l’information, le droit à l’intimité, le droit à la contraception et les violences basées sur le genre ; de se familiariser avec le dispositif WhatsApp en réalisant des exercices pratiques sur la plateforme ; et enfin avoir connaissances des outils de collectes qui serviront au rapportage.

Test technique de la plateforme WhatsApp par les répondants et le consultant

Test technique de la plateforme WhatsApp par les répondants et le consultant

Une session de 48H de formation dans les locaux de Équilibre et population a répondu aux exigences du projet à savoir la capacitation des répondants et une appropriation de l’importance de leur rôle joué dans la bonne réalisation des objectifs du projet.

 

Les répondants ont eux-mêmes identifié leur rôle à jouer le long du projet sur les post its

Par cette formation, une étape capitale est franchie dans la mise en œuvre du projet avec de nouvelles étapes en vue la campagne digitale et le début de la collecte des dénonciations.

 

KANSONO Bénédicte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *