Atelier de formation des Organisations de Jeunesse issue des pays du Partenariat de Ouagadougou en clarification des valeurs pour un meilleur accès des jeunes et des femmes aux services de DSSR.

Le mardi 25 Février 2020 au vendredi 27 février, a eu lieu à l’hôtel des conférences OUIND YIDÉ l’atelier de formation sur la clarification des valeurs sur les Droits de la Santé Sexuelle et Reproductive en direction des OSC de jeunesse de mise en œuvre des 6 pays du partenariat de Ouagadougou organisé par SOS Jeunesse et Défis avec l’appui technique et financier de AmplifyChange Réseau. L’atelier vise  à renforcer les compétences des OSC de jeunesse de mise en œuvre des 6 pays du partenariat de Ouagadougou sur la clarification des valeurs pour la transformation des attitudes faces aux DSSR.La cérémonie d’ouverture a été faite par Mme Ida SALOU/KAGONE Secrétaire Technique chargée de l’Accélération et la Transition Démographique du Ministère de la Santé, en présence de M. OUEDRAOGO Harouna, Directeur Exécutif de SOS/JD et de M. OUEDRAOGO Boureima, Directeur Exécutif de l’ABBEF.

le présidium de l'atelier

Le présidium de l’atelier

L’objectif recherché à travers cette formation, c’est qu’à la fin de cette formation les acteurs de la société civile des 6 pays du partenariat de Ouagadougou s’approprient le projet sur les questions liées aux DSSR, s’engagent dans la thématique des DSSR et soient des formateurs relais dans leurs pays respectifs.

Au premier  jour de cette formation,Mme SANOU TOURE Fatimata a presenté l’Etat des lieux des DSSR et de l’avortement dans les 6 pays : acquis, défis et cadre normatif droit en SR,ce qui a permis dans un premier temps d’analyser l’arsenal juridique au niveau international, régional puis national cas du Burkina-Faso favorisant les avancées dans le domaine des DSSR. Puis dans un second temps de comparer les différentes situations donnant Droit à la SSR  dans les pays de l’Afrique occidentale.A la suite de sa présentation Docteur TIEMTORE Sibraogo, gynécologue obstétricien  a facilité le thème sur l’ état des lieux de la santé sexuelle et reproductive  dans les pays de mise en œuvre du projet sur les DSSR. Dans sa présentation,il a fait  ressortir la définition de l’avortement, les différents types d’avortement, et ses conséquences.

 Séance des travaux de groupe

Les différentes présentations ont facilité les travaux de groupe.L’objectif  de ces travaux de groupe c’était d’abord de briser la glace entre les participants afin de leur permettre d’identifier et d’exprimer leurs expériences et convictions concernant les DSSR et pour voir comment celles-ci sont comparables avec celles des autres.Ensuite d’exprimer clairement leurs croyances sur l’avortement et de défendre et d’expliquer d’autres points de vue, parfois conflictuels, avec respect.Enfin de discuter du contexte culturel entourant les violences sexuelles, la grossesse non désirée et l’avortement et expliquer les conséquences tragiques qui peuvent résulter de la restriction de l’accès aux DSSR.

Exercice sur la Clarification des valeurs (Traverser la ligne).

Exercice sur la Clarification des valeurs (Traverser la ligne).

Les participants à cette rencontre étaient des Organisations de Jeunesse issues des pays membres du Partenariat de Ouagadougou notamment le Bénin (Scoutisme Béninois), le Burkina Faso (SOS/JD), la Côte d’Ivoire (Réseau Ivoirien des Jeunes contre le SIDA), le Mali (Association des Jeunes pour la Citoyenneté Active D), le Niger (les Scouts du Niger) et le Sénégal (Jeunesse Et développement des éclaireurs du Sénégal) avec Equilibre et population chargée de la capitalisation /documentation.

Photo de famille des participants

Photo de famille des participants

Au sortir de la formation les participants ont été  bien clarifiés et ont pris l’engagement d’être des relais pour la promotion des DSSR.

 

 

KANSONO Bénédicte

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *