De la clarification des valeurs à l’engagement : accompagner l’émergence de nouveaux acteurs et actrices associatifs sur la thématique liée aux DSSR en Afrique de l’Ouest francophone.

Le consortium SOS/JD-OSC de jeunesse membres d’Alliance Droits et Santé a organisé une rencontre d’information avec les parties prenantes de son projet « M2ML » financé par Amplifychange Réseau, ce mardi 21 janvier 2020 dans la salle de réunion de SOS/JD. Le lancement des travaux de cet atelier a été fait par Dr OUOBA/KABORE Boezemwendé Médecin au Secrétariat Technique chargé de l’Accélération de la Transition (ST/ATD) en présence de Mme KONKOBO Balguissa de la CAPSSR. L’objectif visé à travers cet atelier c’est de contribuer à engager les acteurs de la société civile pour une compréhension commune des questions liées aux DSSR au Burkina Faso.

La rencontre a mobilisé le ST/ATD, la DSF, le Réseau Africain Jeunesse Santé et Développement au Burkina Faso ( RAJS/BF), le Mouvement d’Action des Jeunes (MAJ) de l’ABBEF, les Jeunes Ambassadeurs pour la Santé de la Reproduction/ planification familiale (JA/SRPF), le Groupe de plaidoyer SSR-GND, la Communauté d’Action pour la Promotion de la Santé Sexuelle et de la Reproduction (CAPSSR),la  Marche Mondiale des Femmes/Action Nationale du Burkina Faso (MMF/ANB), l’Association Songui Manégré Aide au Développement Endogène (ASMADE), la Société des Gynécologues et Obstétriciens du Burkina (SOGOB) , l’Association des Sages-Femmes du Burkina Faso , l’Association des étudiants en médecine, le GTSR, l’ONG Médecin Du Monde France, Equilibres et Populations et SOS/JD.

Présidium de l’atelier : A gauche nous avons Mme KONKOBO Balguissa de la CAPSSR et à droite Dr OUOBA/KABORE Boezemwendé.

Présidium de l’atelier : A gauche nous avons Mme KONKOBO Balguissa de la CAPSSR et à droite Dr OUOBA/KABORE Boezemwendé.

C’est dans l’optique de susciter l’engagement et l’adhésion des acteurs de la société civile aux activités du projet, que cet atelier de rencontre d’information a été organisé. Il s’agissait d’abord de présenter le projet,  ensuite de faire des travaux de groupe avec les participants pour proposer une stratégie et des recommandations ; et enfin restituer les travaux de groupe.

Présentation du projet « M2ML » par Mme Kombasséré /Simporé Anne, chargée de programme à SOS/JD.

Présentation du projet « M2ML » par Mme Kombasséré /Simporé Anne, chargée de programme à SOS/JD.

Le projet « M2ML » privilégie une approche en synergie pour une compréhension commune des valeurs liées aux DSSR au sein de la société civile. Le projet sera mis en œuvre par un consortium de 6 OSC de jeunesse dans 6 pays d’Afrique de l’Ouest Francophone : le Bénin (Le Scoutisme Béninois), le Burkina Faso (SOS/Jeunesse et Défis), la Côte d’Ivoire (Réseau Ivoirien des Jeunes contre le SIDA), le Mali (Association des Jeunes pour la Citoyenneté Active D), le Niger (les Scouts du Niger) et le Sénégal (Jeunesse Et développement des éclaireurs du Sénégal) avec Equilibre et population chargée de la capitalisation /documentation.

Photo des participants à l’atelier

Photo des participants 

Cette rencontre d’information a été un cadre d’échanges entre les participants et les organisateurs. À la suite des travaux des stratégies et des recommandations ont été proposées par les participants pour la bonne marche du projet.

 

 

Bénédicte KANSONO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *