Le consortium des sociétés civiles sur la Planification Familiale|SOS/JD-GT/SR-CERA/PF-OGP-CGD| élabore une stratégie de suivi budgétaire

Le consortium des sociétés civiles sur la Planification Familiale (SOS/JD-GT/SR-CERA/PF-OGP-CGD) s’est réuni à Ouagadougou du 21 au 22 Juin 2018 pour l’élaboration d’une stratégie de suivi budgétaire.

groupe de travail

Aperçu des participants

Ont pris part à cet atelier les membres du groupe GT/SR, les organisations de la société civile intervenant sur les questions de transparence et de suivi budgétaire ainsi que les OSC sectorielles de la santé et la jeunesse.

Selon Etienne KOULA, Chef de projet/ coordonnateur de planification de la stratégie du consortium sur le suivi budgétaire national de SOS/JD, il est question ces dernières années de la manière dont la société civile pourrait œuvrer et de façon  efficace pour que l’action du gouvernement puisse être suivie  et pour que les différents engagements en matière de PF soient respectés.

 Trouver des moyens d’inciter le gouvernement au respect de ses engagements 

Au cours de cette rencontre, les participants ont menés des échanges qui portaient essentiellement sur l’élaboration d’un document de stratégie de plaidoyer budgétaire notamment le budget lié à a planification familiale(PF) .

En effet, il était question de trouver des moyens d’inciter le gouvernement au respect de ses engagements notamment ces engagements du point de vue financier pour l’allocation de budget lié à la planification familiale . Ces engagements entraient dans le cadre d’une meilleure allocation budgétaire pour la PF.

L’animation de cet atelier a été facilité par le centre d’étude et de recherche appliquée en finance publique (CERAFP)

Les membres du consortium devant faire le suivi des progrès et du respect des engagements pris par le gouvernement.  L’idée est donc  venue  du projet « Plaidoyer pour une meilleure transparence dans l’exécution du budget gestion 2018 dédié à la Planification Familiale au Burkina Faso ».

image001

photo de groupe des participants

La première journée a porté sur des articulations telles que la présentation d’un résumé du projet aux participants et la présentation du programme d’activité.  La deuxième quant à elle a permis aux acteurs d’effectués des travaux de réflexion pour la mise en place d’une esquisse de stratégie de budgétisation au profit de la PF. A cet effet des groupes de réflexion ont été mis en place pour faciliter la démarche. Quatre dispositifs ont guidé  la réflexion de chaque groupe (dont un par groupe).

Le formateur/modérateur Hermann Doanio, a fait des apports tout en félicitant les participants pour leurs différents efforts consentis.  Il dit être satisfait des résultats produits, et que les participants ont beaucoup contribués à travers les échanges  à l’issue des présentations.  Il ajoute « Chaque acteur a fait violence sur lui-même pour permettre de  produire des documents de qualité appréciables qui vont nous permettre d’avancer sur ce processus d’élaboration de la stratégie du consortium ».

Les participants ont prévu de se rencontrer à nouveau  dans quelques jours pour la validation de la stratégie budgétaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *